Compte-rendu Anim'est no Haru [Nancy, 13.03.2010]

    Partagez
    avatar
    Tafix
    Conventionnaire

    Messages : 90
    Nombre de message : 92
    Date d'inscription : 07/11/2009

    Compte-rendu Anim'est no Haru [Nancy, 13.03.2010]

    Message par Tafix le Sam 20 Mar - 14:44

    Anim’est no Haru ne mérite selon moi pas le grade de convention. Avec 4 fanzines et 2 boutiques réunis dans une petite salle, elle se classe au mieux dans la catégorie des animations de journée portes-ouvertes ou de journée détente avec les copains.

    Arrivée 8h30 à l’ESIAL – charmant bâtiment dans lequel on se perd un peu -, je suis invitée à me rendre à la médiathèque (imaginez mon ravissement) pour me voir proposer un stand de 3 tables. Refusant poliment et arguant qu’on n’a pas besoin d’autant de place, je suis orientée dans un petit coin tout à fait charmant, entre une demoiselle à moitié morte de fatigue et nos voisins qui me disent vaguement quelque chose – il s’avèrera qu’ils étaient à la Japan Addict et que j’avais zyeuté leur stand toute la journée, mais ceci est une autre histoire. Mise en place du stand en attendant Ménanie et Laya, papotage avec les voisins autour d’un café apporté par le staff, échange des outils nécessaires à ce genre d’événements : scotch, marqueur, ciseaux… Calme prélude à une journée qui le sera tout autant.

    Si la fréquentation n’est pas de celles d’une Japan Addict voire d’un Harajuku, la bonne humeur est malgré tout au rendez-vous, que ce soit entre le staff et les exposants ou avec le public. On rigole beaucoup avec nos voisins de Babylon Chronicles – qui nous présentent une photo de leur mascotte, Cointro le Canard à quatre pattes qui a une page Facebook pour les intéressés – et entre nous. Ménanie et Laya, déguisées en élèves de Gryffondor et Serdaigle, se promènent souvent et font de la pub pour le stand ou prennent leurs quartiers au Maid Café qui fait, ai-je entendu dire, un excellent moelleux au chocolat caramel – demander à Laya pour plus de renseignements.
    Plusieurs quizz ont été préparés pour cette journée, tous essayés entre nous puis présentés au public. Les résultats ont été honteux pour certains – beaucoup…- mais hilarants. A noter qu’il serait bon d’augmenter le nombre de thèmes proposés, 3 pour cette convention ainsi qu’une chaîne de 40 questions réparties sur 4 niveaux croissants de difficulté. L’idée peut être reproposée à d’autres conventions, en retravaillant les questions et les répartissant un peu mieux. Mais pour une première fois, le résultat est satisfaisant.

    Point positif : le repas de midi offert aux exposants. Avec Romain, notre voisin de Babylon, nous montons dans une salle d’examens transformée en cantine aux faux airs de Grande Salle de Poudlard : 3 longues tables faisant face à une 4e servant pour le buffet. Le menu du jour : salade de carottes, céleris et concombres arrosée d’une très généreuse dose de seigle, pâtes et poulet dans une sauce très bonne et en dessert, une petite boule de je-ne-sais-quoi composée aux dires de Cyrilles de vanille, noix de coco et haricots rouges sucrés. Excellent, paraît-il. Romain et moi prenons place à l’une des tables et un geek dans la plus pure tradition entame la conversation, conversation à laquelle je suis bien obligée d’avouer que je ne comprenais rien vu qu’on parle de jeux vidéo. Je m’éclipse bien vite et rejoins Ménanie et Laya en train de manger sur le stand. Vive le service d’étage ^^

    L’après-midi est calme, propice aux balades et à la découverte du travail des autres. Quelques visites de clients potentiels (« Ah mais c’est Harry Potter ?! »), beaucoup d’explications sur ce qu’est OP, notre travail… Nous essayons de ne pas nous endormir et rions deux fois plus pour nous maintenir éveillés. Dans l’heure précédent la fin de la conventions, Sarah d’Art Liberation Squad (voire CR de la JA pour ceux qui ne se rappellent pas) et Mélisande, une amie de Laya, nous rejoignent et papotent avec nous jusqu’à ce que vienne l’heure de ranger. Mélisande et Laya partent de leur côté tandis que Ménanie et moi-même nous faisons raccompagner à la gare par Sarah qui a été un amour de nous proposer le rapatriement.

    Bilan de l’aventure : une petite convention bien sympa mais qui n’a pour elle que son staff toujours aussi présent qu’à anim’est et une bonne organisation. La bonne humeur ne fait pas tout dans ce genre d’événement, plutôt conseillé aux intervenants locaux par soucis de retombées financières.

      La date/heure actuelle est Dim 24 Sep - 20:38