Compte-rendu des Féeries - 22 & 23 mai 2010 - par la Chef

    Partagez
    avatar
    Julianna E. Savannah
    Journaliste
    Journaliste

    Messages : 157
    Nombre de message : 194
    Date d'inscription : 23/09/2009
    Age : 28

    Compte-rendu des Féeries - 22 & 23 mai 2010 - par la Chef

    Message par Julianna E. Savannah le Mer 26 Mai - 18:10

    Voici le compte-rendu des Féeries, écrit par la chef et que je poste ici afin de vous en faire part Wink

    Féeries, J + 3. Voilà mon compte-rendu, que je vais tenter de faire le plus détaillé possible.

    Petit rappel de l’histoire des Féeries. J’en avais entendu parler en septembre dernier et en avais discuté avec Théo, l’un des organisateurs, lors d’Harajuku. OP promettait de suite sa présence à ce nouveau festival qui s’annonçait comme l’une des premières conventions « geek » de France. C’est Studio Affects aux commandes et ils nous veulent, on ne va quand même pas refuser. Cependant entre novembre et février, ils ont eu des problèmes avec d’autres gens censés les aider à organiser, et ont fini par perdre et les orgas en question, et le lieu féérique qu’ils avaient projeté d’investir (un magnifique château près d’Orléans). Les boules, donc.

    Nous on suit tout ça de plus ou moins près, tout en espérant que le festival ait tout de même lieu. En mars à peu près on a la confirmation, ça se passera dans une espèce de grosse salle des fêtes à côté d’Orléans. Lieu plus petit, un peu moins d’invités. On craint le fiasco mais les gars s’accrochent et invitent des gens connus dans le monde des no-life. Nous, on tient notre promesse, et on débarque. En plus de ça, le stand est pas cher et le thème du festival colle à Obscurus Presse. On ne pouvait pas ne pas tenter.

    Je voulais d’abord faire un compte rendu chronologique et puis ; me suis rendue compte que j’avais perdu toute notion de l’ordre dans lequel les événements se sont passés. J’vais donc organiser le compte-rendu un peu autrement !

    **

    Nous étions 5 à rester du vendredi soir au lundi matin : Mélinda, Ju, Tafix, Laya et moi-même, rejointes le samedi et le dimanche par Galatae et Prudence. Nous avions un stand d’un mètre quatre-vingts que nous avons pu doubler le dimanche parce que les voisins n’étaient pas venus (d’ailleurs à l’avenir nous prendrons toujours 2 stands, on a trop de choses pour bien pouvoir tout organiser sur un stand d’une seule table). Le nombre de visiteurs attendu était de 300, nous en avons vu presque 1000. Petite convention donc, pas beaucoup de monde, mais du monde intéressé.

    **

    J’vais commencer par les points négatifs que j’ai pu relever.

    Le programme, la taille de la salle et la répartition des activités intérieures/extérieures faisaient que nous avions souvent de longues périodes creuses sans grand monde où il fallait chercher à s’occuper. Le samedi matin on s’est occupées en plastifiant les cartes de Chocogrenouilles (merci à t@tsu pour nous permettre de squatter leur prise). J’ai personnellement eu quelques commandes de dessins qui m’ont tenue occupée une bonne paire d’heures. Il y avait largement de quoi s’amuser le long du festival, avec les activités ou avec les copains, mais c’est vrai qu’un peu moins de « creux » auraient été les bienvenus.

    Autre point négatif, qui a surtout emmerdé pour monter les tentes, c’était que le terrain réservé au camping était situé sur du béton. On a passé plus d’une heure à essayer d’enfoncer les piquets pour tenir une des deux tentes de Ju’, résultat on n’en a monté qu’une et Tafix et moi avons dormi à la belle étoile. Non pas que ça m’ait déplu. Mais bon. Je pense que le manque de sommeil dû au froid, au gravier et au bruit dans la salle feront que nous ne retenterons plus l’expérience camping en convention. D’autant que des soucis logistiques – invitée de dernière minute de Laya, problème de montage de tentes, etc – ont fait qu’il a fallu se serrer le samedi soir pour pouvoir tous trouver où dormir. Tout ça sans accès à une douche. Bof bof donc.

    Les sandwiches du samedi soir n’étaient pas bons et trop chers pour ce qu’ils offraient xD La knacky froide dans la moutarde trop forte, non merci. La musique d’ambiance était très sympa, pas trop forte pour ne pas gêner, mais plutôt répétitive au bout d’un moment. Perso, ça ne me dérangeait pas, mais plusieurs personnes me l’ont fait remarquer donc je note.

    Et après ? Et après c’est tout, le reste, ce n’est que du positif, et ceux d’entre vous qui sont sur Facebook ont déjà pu voir que nous retournerons aux Féeries l’an prochain sans hésiter.

    **

    L’ambiance était géniale. Ça fait un bien fou d’être en convention sans se taper des hordes de kikoolol, de free hugs ou de Naruto. La musique, les copains, les activités, tout était là pour nous assurer que nous étions à notre place, ce qui a du mal à se produire dans une Japan Expo ou un Anim’Est. Les périodes de creux et la petite taille du festival étaient optimales pour pouvoir discuter, se promener et surtout échanger avec les personnes présentes. Nous avons pu embêter Pen of Chaos (le créateur de Naheulbeuk) qui nous a kiffé, assisté à une conférence de la Flander’s Company, se relayer chez t@tsu et Usagi Kira pour discuter avec les potes. La nuit du samedi au dimanche, je ne compte plus les fous rires et les délires qui ont surgi lors de notre partie de loup-garou ou le visionnage des dix premiers épisodes de Noob.

    Mais même sans les copains, ça aurait été génial. Les organisateurs, malgré le stress et la fatigue, étaient très accueillants et disponibles. Je ne compte plus le nombre de fois où on est venu me demander si j’avais faim/soif ou qu’ils sont passés avec des poubelles pour nous débarasser. On sentait que c’était une convention faite par des fanzineux car tout y était fait pour qu’on soit bien à l’aise. Même les chaises rembourrées de velours rouge étaient les bienvenues. Le fait de pouvoir dormir sur place sans payer de frais supplémentaires ajoute au sentiment d’appartenir à l’univers des amateurs qu’ont pas de sous mais qui font des trucs cools.

    Le tout couronné de visiteurs en costumes magnifiques et de soleil éclatant tout le long du week-end.

    **

    Personnellement, je pense que nous avons assisté au baptême d’une convention qui a le potentiel de devenir quelque chose de grandiose. Comme disait Gâ_L dans son compte-rendu sur le blog d’Usagi Kira, c’est la convention où l’orga, le dimanche soir, gueule « bon allez ça suffit les conneries maintenant, tournée générale de bière ».

    Le jour où un truc pareil arrive à Japan Expo, j’avale ma baguette.

    Je pense que c’est tout. Pour les anecdotes, je compte sur les personnes présentes pour les poster à la suite de ce message.

    Voilà Wink Les photos dans un autre topic, très prochainement! Very Happy
    avatar
    Eward Serpentard
    Nouveau venu
    Nouveau venu

    Messages : 8
    Nombre de message : 8
    Date d'inscription : 25/05/2010
    Age : 28

    Re: Compte-rendu des Féeries - 22 & 23 mai 2010 - par la Chef

    Message par Eward Serpentard le Mer 26 Mai - 18:29

    Perso j'ai apprit que notre chère Hippolyte Kurtzmann aller porter le badge O.P que je lui ai offert a ces prochaine convention....c'est donc avec un plaisir de fan que je fait part de cela ici même!
    avatar
    Julianna E. Savannah
    Journaliste
    Journaliste

    Messages : 157
    Nombre de message : 194
    Date d'inscription : 23/09/2009
    Age : 28

    Re: Compte-rendu des Féeries - 22 & 23 mai 2010 - par la Chef

    Message par Julianna E. Savannah le Ven 4 Juin - 12:42

    Merci bien pour l'information, cher Lord Serpentard ! Wink

    Contenu sponsorisé

    Re: Compte-rendu des Féeries - 22 & 23 mai 2010 - par la Chef

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 20 Nov - 18:09